Danielle Grondein

les amis de danielle grondein

les lauréats 2015


La remise du Prix Danielle Grondein a eu lieu dimanche 8 novembre, à l'occasion de la dernière des Journées du livre jeunesse de la ville des Pennes Mirabeau, en présence des membres du jury professionnel et du jury populaire de ce Prix, en présence de Michèle Nicolaï, présidente de l'association des amis des arts, co-organisatrice avec la médiathèque de ces Journées, en présence du député Christian Kert et de Sylviane Chante Bois, maire de Rochegude.


Michel Amiel, sénateur maire des Pennes Mirabeau a remis le Prix Danielle Grondein 2015 à Marie Tibi et Juco, les auteure et illustratrice, et à Cécile Lecomte, l'éditrice avec les éditions La Pimpante, pour "Patrovitt, l'escargot en retard".


Patrovitt, l'escargot en retard


Il a également remis le Prix spécial du jury professionnel à Frédéric Laurent, l'auteur et illustrateur, et à Pierre Crooks, l'éditeur avec Balivernes éditions, pour "Les amoureux du livre".


Les amoureux du livre


Des auteurs, illustrateurs et éditeurs de grand talent, et… extrêmement sympathiques.


Remise du prix 2015

Remise du Prix Danielle Grondein et du Prix spécial du jury professionnel



Laureats du Prix 2015

Les lauréats 2015





Prix 2015



Prix 2015



Salon des Pennes Mirabeau 2015

Journée du livre jeunesse des Pennes Mirabeau


la sélection 2015


Les 12 ouvrages sélectionnés sont :


Dans les yeux du loup - Agnès Laroche, Aurélia Fronty. Kilowatt Editions

Dans les yeux du loup

Agnès Laroche s'attaque avec hardiesse à une histoire classique. Celle d'une petite-fille à qui son père préfère son cadet, un garçon. De cette blessure naît la volonté de commettre un acte hors du commun et habituellement réservé aux garçons. Cependant cette petite-fille saura dépasser les apparences, s’affranchir de son aveuglement pour accéder à la liberté. Cette liberté qu'elle découvre avec stupeur dans les yeux d'un loup et qui lui paraît tellement plus précieuse qu'une reconnaissance hypothétique du père. Ce sujet grave est traité avec intelligence et tact au profit des plus jeunes.

Les illustrations dues à Aurélia Fronty servent admirablement le récit et renforcent le propos de l'auteur. Les couleurs contrastées et sombres disent la détresse et la détermination de la petite-fille tout en matérialisant le poids et la puissance du regard paternel. Les yeux du loup traduisent la promesse de liberté, l'amour et l'épanouissement personnel dont l'animal est porteur.

Un très bel album que petits et grands auront du plaisir à lire.

 

Patrovitt, l'escargot en retard - Marie Tibi, Juco. La Pimpante Editions

Patrovitt, l'escargot en retard

C'est avec délicatesse que Marie Tibi aborde un sujet gave.C'est en effet le handicap qu'elle met en scène dans cette jolie histoire avec beaucoup de finesse et d'humour. Elle met en correspondance la vie animale et la vie humaine pour mieux parler aux tout-petits, semer les graines de la tolérance et montrer que la volonté peut venir à bout des situations les plus extrêmes. Son écriture toute simple ne fait pourtant aucune concession à la facilité; exigeante elle donne le meilleur d'elle-même aux enfants.

L’illustratrice Juco fait naître bonne humeur et optimisme sous son crayon. Elle incarne avec talent ce petit escargot qui démarre dans la vie avec un préjugé défavorable. Elle a su lui forger un caractère et lui donner une bouille rigolote. Les illustrations sont d'une grande finesse et évoluent au fur et à mesure des efforts et du succès final de Patrovitt.

 

Sacré chat! - Isabelle Wlodarczyk, Virginie Grosos. Millefeuille Editions

Sacré chat!

Malheureux et affamé, ce chat aura l'opportunité d'être le roi d'un jour et bien plus encore. Hélas, tout comme les humains, il ne saura pas tirer les leçons de sa vie antérieure et se montrera aussi tyrannique dans un premier temps que l'ex-roi humain dont il a pris la place. La morale de l’histoire se dissimule entre les lignes ce qui a le mérite de ne pas alourdir le texte tout en lui conférent humour et dérision.

Les illustrations apportent une vision en contrepoint de l'histoire en l'allégeant par un trait humoristique et l’utilisation de couleurs vives. Des perspectives inédites, les pieds des courtisans sous la table, la galette disproportionnée ou bien encore le roi vu par dessus racontent une histoire dans l’histoire qui, débarrassée des préjugés et des interprétations, met en avant le côté dérisoire et futile de cette vie. L'illustratrice a parfaitement réussi sa partie en donnant vie et réalité à ce chat qui reste sympathique tout au long de l'album. Le couleurs franches contribuent à donner de la gaîté à une histoire qui aurait pu être triste.

 

L'immeuble musical - Vanessa Callico, SeL (illustrateur). Le héron d'argent

L'immeuble musical

L'immeuble musical : Contes pour apprendre à lire la musique

Cet album est tout simplement étonnant par le texte et par les illustrations. Il propose aux petits d'apprendre les notes de musique de manière amusante et sans aucune contrainte ni ennui. L'auteur fait appel à des oiseaux, de petits animaux qui, chacun à leur manière, sont à l’origine de l'existence d'une note de musique ou d'une clef. Rien de rébarbatif dans cet apprentissage bien au contraire car toutes les notes de la gamme ont une histoire facile à comprendre et à mémoriser.

L’illustration d'une finesse extrême et tout en arabesque, les tons pastels, la légèreté du trait ajoutent de la féerie à cet album hors du commun. Les lecteurs petits et grands éprouveront un plaisir certain à découvrir les notes de musique sous un angle inédit tout en laissant vagabonder leur imagination d'une illustration à l'autre. Une belle réussite.

 

La marque des soyeux - Laura Millaud. Balivernes Editions

La marque des soyeux

Ce livre est prenant dès la première page et ne lâche jamais son lecteur. Il nous entraîne sur les pas du jeune Vivien qui va rencontrer Antelme fils de soyeux et sa famille. Il vivra avec cette famille la révolte des canuts en 1831 à Lyon. L'auteur a fait le choix du fantastique pour plonger son jeune héros au cœur du XIX° siècle auprès des ouvriers de la soie dont le soulèvement fut durement réprimé. Grâce à Vivien le lecteur a le privilège de vivre heure après heure les différentes étapes de ce mouvement ouvrier, l'un des premiers à se structurer pour lutter contre l'exploitation et la misère imposées par les riches patrons. Le rythme est vif, haletant, le style sec et sans pathos transcrit avec justesse les espoirs et les désillusions de ces hommes. Les sentiments qui habitent les personnages sont justes et vrais rendant l'histoire d'autant plus crédible. L'auteur réussit à rendre palpable la dureté du travail, l'épuisement des hommes, l'injustice dont ils sont victime de même que la morgue et le mépris des patrons. Seule l'absence de peur de Vivien est quelque peu étonnante compte tenu de son immersion subite dans un siècle qui n'est pas le sien. Ce roman est malgré cela une très belle réussite et il plaira également beaucoup aux adultes.

 

L'enfant qui voulait vivre sa vie - Rosalie Bird, Mamzelle Roüge. La Pimpante

L'enfant qui voulait vivre sa vie

Ce livre qui part d'un triste constat est une véritable bouffée d’espoir. Contrainte de vivre selon le modèle que ses parents lui impose cette petite-fille est malheureuse. Malheureuse car sa personnalité, ses envies et ses souhaits ne peuvent s'épanouir, malheureuse car elle voit que ses parents sont tout aussi malheureux qu'elle. Attentive à son entourage, ses copines de classe, elle comprend bien vite que d'autres vivent en étant eux-mêmes sans se soucier du regard des autres et de la société. Cette étonnante enfant pétillante de vie, deviendra enfin elle-même: une petite-fille violon et saura entraîner ses parents sur le chemin de l'épanouissement personnel. Ce livre à plusieurs niveaux de lecture ravira petits et grands.

L'illustration quant à elle traduit les différentes étapes par lesquelles passe la petite fille. L'étau qui l'enserre se relâche progressivement au rythme de ses prises de conscience. L'illustratrice les traduit par les couleurs qui changent, les vêtements qui s’élargissent, les sourires qui, peu à peu, naissent sur les visages, les gestes qui deviennent amples et les corps qui dansent …

Une très belle réussite grâce à ces illustrations qui racontent des émerveillements que le texte ne fait que suggérer par de petites touches très discrètes.

 

Ce n'est pas très compliqué - Samuel Ribeyron. Hongfei cultures

Ce n'est pas très compliqué

Deux enfants habitent la même rue. Un garçon. Une fille. Louise. Ils ne se parlent pas beaucoup, échangent des regards et dessinent par terre, avec des craies de couleur, une forêt, pour rendre un peu plus gaie leur rue.

Un jour, Louise demande au garçon ce qu'il a dans la tête. Il ne sait pas quoi répondre. Rentré chez lui, il a voulu voir ce qu'il avait dans la tête. « Ce n'est pas très compliqué. Il n'y a qu'à ouvrir du bon côté… » et il a découvert dans sa tête de nombreuses forêts, toutes différentes, dont la forêt qu'ils avaient tous les deux dessinée dans leur rue.

Alors il veut dire tout cela à Louise, mais elle a déménagée. Et il reste seul dans la rue. Plus de Louise. Plus de forêt que la pluie a effacée…

Il ne pleure même pas ! Et s'il n'avait pas de cœur ? Il se le demande, et il se dit : « Ce n'est pas très compliqué. Il n'y a qu'à ouvrir du bon côté… »

Que trouvera-t-il au fond de son cœur ?… A vous de le deviner. Ce n'est pas très compliqué !…

Une très belle histoire d'amour, d'amitié, de tristesse, magnifiée par de superbes illustrations.

Un album splendide.

 

Une tranche de poésie - Gaëlle Perret, Gérald Guerlais. Editions Les P'tis Bérets

Une tranche de poésie

« Tiens m'ont dit mes parents. Voici trois sous. Rapporte donc une grande tranche de poésie. »

Mais où trouve-t-on une grande tranche de poésie ? À la boulangerie ? À la boucherie ? À la pharmacie ? À l'école ? À l'église ? Dans les nuages? La cabane du jardin ? Les rayonnages de la bibliothèque ? Le grenier et les toiles d'araignée ? Le panier à linge parmi les chaussettes ? Nulle part ou partout ?… Voilà pour le scénario de Gaëlle Perret.

Pour l'acteur principal, Gérald Guerlais a choisi, avec beaucoup d'humour, un chiot pour « rapporter » cette grande tranche de poésie. Pour les décors, il a préféré des lieux réels, naturels, très colorés, avec une touche de cocasse, un trait d'extravagant et une pointe de loufoque, mais peut-être pas dans cet ordre ! Enfin, en ouvrant des pages à rabat, les décors s'agrandissent et entourent le lecteur dans un agréable effet « cinémascope ». Waouhh !…

Un très bel « filmalbum » qui nous confirme que « la poésie est le chant du quotidien ».

 

Un éléphant dans mon arbre - Stéphane-Yves Barroux. Kilowatt Editions

Un éléphant dans mon arbre

L'auteur nous raconte l’histoire d'une petite fille aux couettes improbables qui est la reine d'un arbre gigantesque. Au hasard de ses promenades elle y découvre un jour un éléphant. Dès cet instant les deux amis vont consacrer leurs journées, à jouer, rêver, discuter avec les oiseaux qui vivent dans l'arbre. Cette vie est faite de petites joies, de rencontres étonnantes, de partage et de découvertes des autres, bref tout ce qui fait que l'amitié est un bien précieux.

Les illustrations parent la nature de couleurs vivent et gaies avec une touche de légèreté et d'humour. Elles sont tout aussi soignées que le texte est précis et juste dans son vocabulaire et lui offrent un écrin de qualité.

 

C'est pas la même chose - Irène et Pierre Coran (auteurs) Lauranne Quentric (illustratrice) Editions Mouck

C'est pas la même chose

En préambule, Irène et Pierre Coran, nous informent que les personnages de cet album, « Zoé et Noé sont jumeaux » et qu' « ils sont parfois pareils et souvent différents ». Puis de double page en double page, ils nous proposent différentes scènes de la vie quotidienne de ces jumeaux, Zoé sur une page, en opposition à Noé sur l'autre page ; scènes qui – bien sûr - se ressemblent et sont différentes, à une ou deux lettres près pour les textes, à trois ou quatre détails près pour les dessins. Puis les auteurs concluent chaque scène par cette courte phrase, « C'est pas la même chose », qui revient comme un refrain évident. Mais, attention, cette histoire a une chute…

Un album vif, tonique et rafraîchissant pour s'amuser avec les mots, en les lisant ou en les disant, ou pour s'amuser aussi avec les joyeux dessins de Lauranne Quentric, en recherchant rapidement les différences graphiques ou les similitudes. C'est selon.

 

Un beau jour - François David. Editions Le Muscadier

Un beau jour

Sous le titre « Un beau jour », François David nous propose deux nouvelles - bien différentes - mettant en scène dans la première, un collégien non voyant et son chien-guide, et dans la seconde une jeune fille qui va à son cours de danse. Deux adolescents confrontés à la méchanceté, la jalousie et la bêtise humaine. Rien d'extrêmement grave ne leur arrive, juste la brutalité d'événements qui vont les meurtrir, les traumatiser. D'autant plus que menant tous les deux une vie paisible, heureuse, insouciante, ils n'étaient pas préparés à cela. Et naturellement ils ne comprennent pas…

Un recueil de nouvelles intelligent, concret et optimiste. Une écriture toute en nuance, retenue et justesse.

 

Badalona - Patrick Joquel. Editions Le Muscadier

Badalona

D'un côté, une baleine phosphorescente qui vit des jours heureux parmi les animaux marins depuis qu'un cataclysme a nettoyé la terre de toute vie humaine. Badalona, qui découvre avec stupeur que des hommes ont survécu et risquent de reprendre le combat contre les siens…

De l'autre côté, sur une plage où crépite un feu, au milieu d'un groupe d'hommes de couleur noire, un homme blanc, roux, les yeux verts, surgi de nulle part, découvre l'immense océan avec sa promesse de nourriture qu'il cherchait depuis si longtemps, et, l'énorme masse sombre glisser dans les eaux. Aran…

De chapitre en chapitre, par une narration alternée, Badalona et Aran, l'animal et l'homme, se découvrent, s'étudient, se rapprochent, communiquent, s'allient. Mais vont-ils arriver à transgresser les règles coutumières, à faire « penser autrement » leurs congénères ?…

Avec une économie de mots, une écriture simple et fluide, et la patte, de toute évidence, d'un poète, Patrick Joquel nous offre ici une épopée mêlant le merveilleux, le surnaturel et le vrai.

Une histoire qui fera rêver petits et grands tout en les faisant réfléchir.


le prix danielle grondein 2015


Prix Littéraire 2015 Recto


Prix Littéraire 2015 Verso


TÉLÉCHARGER LE RÈGLEMENT DU PRIX DANIELLE GRONDEIN 2015